Le projet Associatif

Le projet associatif 2019-2021

La MJC MPT Annemasse est née de la fusion de la MJC Centre et la MJC Romagny qui, en assemblée générale extraordinaire du 13 mai 2017, se sont unies pour une même intention.

Extrait du traité de fusion

Les convergences :

Les deux MJC partagent dans leurs statuts respectifs des valeurs communes, celle de l’éducation populaire : « L’Association est ouverte à tous, sans discrimination, permettant une relation conviviale entre les participants. Elle s’interdit toute attache avec un parti, un mouvement politique, une confession, respecte le pluralisme des idées et les principes de laïcité mise en avant dans les valeurs républicaines, contribue à la création et au maintien des liens sociaux dans le quartier et dans la ville. » et un objet commun : « La MJC a pour vocation de favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes, de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire, plus humaine et plus juste. Elle contribue au développement des liens sociaux, à la protection de l’environnement et à une meilleure compréhension des grands enjeux sociétaux. »

Les résultats attendus :

L’existence d’une structure juridique unique pour piloter ces deux équipements socio-culturels permet une meilleure lisibilité du projet associatif pour les habitants, une plus grande cohérence dans la mise en œuvre d’une politique sociale et éducative, une mutualisation des moyens humains et financiers et un meilleur partage des projets.

Pour les habitants :

  • un projet associatif partagé par l’ensemble des adhérents sur le territoire d’Annemasse et son agglomération,
  • des équipements socio-culturels accessibles à tous,
  • une offre renforcée des activités sociales, culturelles et de loisirs,
  • une plus grande efficacité dans le service rendu aux habitants du territoire.

Pour les partenaires :

  • avec les partenaires financiers, un seul interlocuteur, un seul conventionnement,
  • avec l’ensemble des partenaires, une plus grande mutualisation de moyens humain et matériel,
  • une plus grande efficacité dans le partenariat et le portage collectif de projets, d’actions…

Pour la vie associative :

  • une nouvelle dynamique impulsée à travers un nouveau projet associatif,
  • un renforcement de l’engagement associatif des bénévoles.

Construction du nouveau projet associatif

Lors de la saison 2018/2019, la MJC MPT Annemasse s’engage dans la définition de son tout premier projet associatif. Il est important de questionner, de définir et de redéfinir son projet associatif tout au long de la vie de l’association et la première étape de cette nouvelle vie de MJC sur le territoire d’Annemasse s’organise des maintenant.

Pour élaborer son projet associatif il y a un certain nombre de questions à se poser ensemble :

  • A quoi l’association va-t-elle servir ?
  • Des actions pour quel public ?
  • Existe-t-il des associations qui ont un projet identique ?
  • En quoi la nouvelle association va-t-elle se différencier ?
  • Quelle va être sa zone géographique d’action ?
  • Quels seront les partenaires de l’association ?
  • Quels seront les moyens matériels nécessaires ?
  • Quels seront les moyens humains nécessaires (bénévoles, salariés) ?
  • Quel budget envisager ?
  • Qui le porte ? L’ensemble des acteurs et partenaires. Les adhérents dans le cadre des Assemblées Générales. Il doit être porté par des personnes désintéressées.

Nous vous donnons rendez-vous tout au long de cette saison.

Les activités proposées par la MJC

Découvrez les activités tout public pour lesquelles vous pouvez vous inscrire.

Voir les activités

Centre de préférences de confidentialité

    Analytics

    Cookies de Google Analytics permettant de recueillir et analyser les statistiques de fréquentation du site dans le but d'améliorer l'expérience utilisateur et d'éviter toute anomalie.

    _gid, _gat, _ga

    Performance

    Cookies obligatoires pour une bonne utilisation du site et de ses fonctionnalités.

    phpsessid, gdpr